EVEREST ISOLATION

Applicateur pour professionnels et particuliers
sur les régions PACA, Rhône-Alpes et Languedoc Roussillon.

La référence en matière d'isolation soufflée des combles, insufflation des murs, panneaux
et flocage coupe-feu thermique ainsi que l'étanchéité à l'air des murs par projection.

Demande de devis express Professionnels Demande de devis express Particuliers 04 90 60 31 83

Isolation par insufflation plancher et plafond

Gamme de produit(s) insufflation

  • Ouate de cellulose IGLOO
  • Fibre de bois STEICO
  • Cavity Wall minérale insufflée
valeur lambda
Densité
valeur densité
Application(s)
liste appplication
Télécharger la fiche ACERMI : cliquer ici
Télécharger la fiche CSTB : cliquer ici
Télécharger le Rapport essaie au vent : cliquer ici

Fabrication
La ouate de cellulose est issue du recyclage du papier. Elle est fabriquée à partir de journaux recyclés et de déchets de coupes de papier neuf d’imprimerie.
Le papier est broyé,défibré, puis malaxé avec des produits de traitement pour résister au feu, aux insectes, aux rongeurs et aux moisissures.
Notre ouate de cellulose est exempte de sel bore ou de tout acide borique.
Elle est composée de polyborate de sodium et de sulfate de magnésium pour le classement au feu.

Caractéristiques
La ouate de cellulose fait partie des isolants qui apportent la meilleure inertie aux bâtiments avec un temps dedéphasage important pouvant atteindre de 10 à 12 heures.
C’est un produit non irritant et biodégradable.En tant qu’isolant issu de ressources renouvelables recyclées, elle peut à son tour être recyclée. Si elle ne contient pas de sels de bore, elle peut aussi être compostée.
La ouate de cellulose est l’un des isolants qui demande le moins d’énergie grise pour son élaboration et elle encourage les filières de valorisation des déchets.Elle ne contribue pas au développement du feu, ne propage pas la flamme et l’émission de gaz toxiques et de fumées reste faible.
Grâce à sa légèreté et à sa souplesse,lorsqu’elle est soufflée, la ouate de cellulose peut se répandre dans les moindres recoins, ce qui permet de réduire sensiblement les ponts thermiques ouphoniques et de renforcer l’étanchéité à l’air.
Elle dissipe les ondes sonores et est très efficace contre les bruits aériens intérieurs et extérieurs.Sa perméabilité à la vapeur d’eau est grande.
Elle est capillaire, hydrophile et hygroscopique. Elle peut absorber jusqu’à 15 % de son poids en humidité,c’est donc un bon régulateur hygrométrique.

Performances Thermiques
Row 2
Row 3
Row 4
Row 5
Row 6
Row 7
Row 8
Row 9
Epaisseur après tassement
Row 2
Row 3
Row 4
Row 5
Row 6
Row 7
Row 8
Row 9
Pouvoir Couvrant
Row 2
Row 3
Row 4
Row 5
Row 6
Row 7
Row 8
Row 9
Résistance Thermique
Row 2
Row 3
Row 4
Row 5
Row 6
Row 7
Row 8
Row 9
Tps de déphasage
Row 2
Row 3
Row 4
Row 5
Row 6
Row 7
Row 8
Row 9

Le temps de déphasage correspond au temps moyen que mettra la température extérieure à traverser la couche isolante

En savoir plus

Fabrication

La fibre de bois est une matière naturelle renouvelable idéale pour la conception d’isolants pour plusieurs raisons : pratiques, économiques ou écologiques. Si elle est bien gérée, la ressource est inépuisable. Au cours de sa croissance, un arbre absorbe, en moyenne, environ 1 t deCO2 tout en produisant dans le même temps 0,7 t d’oxygène. C’est pourquoi les forêts sont considérées comme des puits à carbone. Le CO2 absorbé sous forme de carbone reste fixé dans le produit fini.Il ne se libère de nouveau dans l’atmosphère qu’en cas de combustion.Évidemment, le prélèvement ne doit pas être effectué n’importe comment. Pour lutter contre la déforestation, il faut privilégier les isolants dont la matière première provient de forêts gérées durablement.C’est le cas des produits bénéficiant des labels FSC ou PEFC.De même, préférez les produits issus decoupes d’éclaircissage ou de déchets descieries non traités.

.La cohésion du produit, lors du processus de fabrication humide, est obtenue grâce à la lignite du bois.Les principales essences généralement utilisées sont celles de résineux comme le sapin, l’épicéa, le mélèze ou le pin.Elles sont appréciées pour la qualité de leurs fibres. Les sous-produits de scierie comme les délignures, les dosses et les plaquettes sont privilégiés. Tous ces résidus sont déchiquetés, étuvés avec apport de vapeur d’eau sous pression.

Les fibres de bois est en vrac pour la mise en oeuvre par insufflation. Elles sont traitées avec du phosphate d’ammonium et de l’acide de bore.

Caractéristiques

La masse volumique dede la fibre de bois est de 50 kg/m3.

Les isolants à base de fibres de bois sont les champions de l’inertie. Ils sont très appréciés pour leur capacité à accumuler de la chaleur, ce qui permet d’améliorer grandement le confort d’été, notamment dans les combles. La fibre de bois  retardent l’entrée de la chaleur dans la maison en offrant un déphasage pouvant atteindre 13 heures. Il est même possible d’atteindre un déphasage record de 15 heures selon l'épaisseur. Les isolants à base de fibres de bois ne présentent pas de danger pour la santé.

Le coefficient de conductivité thermique de 0,040 W/m.K pour la laine de bois. Comme pourtout type d’isolant, préférez des produits ayant reçu une certification ACERMI.Le bon comportement au feu est assuré par ignifugation lors de la fabrication. De plus, en cas d’incendie, lorsque l’isolant est attaqué par la flamme, il se forme généralement une couche de bois carbonisé qui empêche l’apport d’oxygène et la propagation rapide du feu. Il n’y a pas de dégagement de fumées toxiques.

La fibre de bois resprésentent de très bonnes performances pour l’isolation acoustique, contre les bruits aériens et les bruits d’impact. Ils présentent la faculté d’absorber les sons dans toutes les plages de fréquences.Les isolants à base de fibres de boissont hygroscopiques : ils sont ouverts à la diffusion de vapeur d’eau et peuvent stocker l’humidité. Ils permettent la régulation hygrométrique de la maison et assainissent l’air ambiant.

La laine de bois est utilisée pour l’isolation des solives, entre chevrons, ou surles planchers des combles non aménagés,à l’intérieur des plafonds, pour les bâtiments à ossature bois, ou pour l’isolation intérieure des murs et des cloisons.

Performances Thermiques

Le temps de déphasage correspond au temps moyen que mettra la température extérieure à traverser la couche isolante

En savoir plus

L'isolation par insufflation est la solution idéale pour isoler les lieux difficiles d'accées,combles, rampants, ravals perdus, murs, planchers, hourdis.

L’insufflation consiste à injecter sous pression et à sec la laine de verre minérale sur une surface horizontale ou verticale fermée.

Cette méthode offre l'avantages d'isoler les vides difficile d'acces et à combler l'espace avec une couche isolante sans joints et sans tassement.

Le matériel utilisé est le même que pour le soufflage (machine à carder), mais la technique implique une préparation du chantier plus complexe: Sondage des volumes à garnir, évaluation de la quantité de produit à insuffler, percement des parois pour le passage de la buse et pour l'évacuation de l'air.

Fabrication

La laine de verre est élaborée à partir de silice (sable), de verre de récupération (ou calcin), par fusion, fibrage et polymérisation.Elle est symbolisée par l’abréviation GW (glasswool). Le mélange initial est chauffé et fondu à 1 050 °C, puis étiré pour obtenir une structure de fibres très fines par procédé rotatif. Après refroidissement, les fibres sont encollées par pulvérisation de liants (résines phénoliques) pour former un matelas, qui est ensuite stabilisé par chauffage en étuve. Les liants sont alors polymérisés. La laine de verre est composée à 90 % de fibres, moins de 5 % de liants organiques et de moins de 1 % d’huile minérale pour limiter les poussières et l’absorption d’eau.

Descriptif

La laine de verre est un matériau léger dont la masse volumique est de 35 kg/m3. Elle offre une inertie et un déphasage élevé. 

La laine de verre est aisément recyclable.Notons qu’elle est elle-même fabriquée à partir de verre recyclé.

L’énergie grise nécessaire à la fabrication de la laine de verre est limitée (de150 à 250 kWh/m3), ce qui en fait un produit présentant un bilan écologique raisonnable.Le comportement au feu est excellent (incombustible) ou peu combustible et non inflammable en présence d’un pare-vapeur. La laine de verre résiste à une chaleur pouvant atteindre 800 °C.

La conductivité thermique de la laine de verre minérale Cavity Wall est la meilleur du marché de l'isolation et attestée par un avis technique du CSTB. Si le matériau est mis momentanément en présence d’eau, il suffit de le laisser sécher afin qu’il retrouve ses performances thermiques initiales. Il est imputrescible et ne favorise pas le développement des moisissures. 

Le temps de déphasage correspond au temps moyen que mettra la température extérieure à traverser la couche isolante


En savoir plus